Retour aux Agenda

L’ère des trains radio

  • Évènements
  • Cours, Stages et Ateliers
  • Accessibilité
Lors de cette conférence, Jef Van Olmen explore le succès retentissant des trains d’excursion et des trains radio dès l’émergence du tourisme (de masse). Ce spécialiste de l’Histoire Ferroviaire illustre son récit par des parcours ferroviaires touristiques organisés à l’époque. La conférence s’attarde également sur le matériel roulant (voitures et wagons radios) qui composait les trains.

Dans les années 30, les prémices du tourisme de masse font leur apparition en Belgique. Pour la première fois, les citoyens ordinaires peuvent partir en vacances. La plupart d’entre eux se limitent à un bref séjour à la côte belge, dans les Ardennes, ou se contentent de quelques excursions d’une journée. 

Le nouveau marché du tourisme d’un jour est très rapidement exploité par la SNCB et par plusieurs grandes agences de voyages privées. Chaque année, pendant la saison estivale, des dizaines de trains d’excursion partent des grandes et moyennes villes à destination de diverses stations touristiques en Belgique et dans les pays limitrophes. Parfois, il s’agit même de voyages surprises” vers des destinations inconnues ! 

Une vive attention est accordée à l’accompagnement des voyageurs, en employant du personnel de bord supplémentaire et en installant des systèmes de sonorisation dans les voitures. Cela permet de communiquer aux voyageurs des informations touristiques ou des renseignements et de les régaler de musique pendant le voyage… C’est ainsi que le train radio’ voit le jour. Le public s’inscrit massivement aux excursions en train radio, mais le succès s’essouffle après la Seconde Guerre mondiale. L’aventure du train radio se termine en 1964. 

Le conférencier évoque le succès retentissant des trains d’excursion et des trains radio dès l’émergence du tourisme (de masse) et illustre son récit par des parcours ferroviaires touristiques organisés à l’époque. La conférence s’attarde également sur le matériel roulant (voitures et fourgons radios) qui composait les trains.