Béjart en tous genres

Expositions Spécialités > Maison Maurice Béjart
L’exposition montre comment le chorégraphe a utilisé le personnage du travesti dans nombre de ses ballets. Y sont présentés, entre autres, les ballets “Héliogabale”, “Le mandarin merveilleux “et “Séraphita “.
Béjart : « Quand je crée, je me sens androgyne (…) Le travesti au théâtre est une tradition séculaire. J’éprouve beaucoup d’admiration à l’égard des travestis qui représentent l’accomplissement fugace d’un désir essentiel. Même si c’est un mirage, on y croit!»