Soutenez-nous

Nouvelles mesures corona à Bruxelles : les musées sont dans l’incompréhension

Les nouvelles mesures de lutte contre le covid-19 imposées par la Région bruxelloise dès ce lundi ont pris par surprise le secteur muséal, ainsi que l’ensemble des acteurs du secteur culturel, contraints à nouveau, sans préavis, à l’arrêt total de leurs activités. 

Bien sûr, la situation sanitaire exige des mesures à la hauteur de l’urgence. Brussels Museums asbl, fédération de 115 musées bruxellois, regrette néanmoins la manière unilatérale et hâtive dont cette décision de fermeture des musées a été prise ce samedi 24 octobre. D’autant que quelques heures seulement avant cette décision, le Gouvernement fédéral permettait au secteur de continuer ses activités. Aujourd’hui donc, seuls les musées bruxellois doivent fermer leurs portes...

« Notre secteur n’a jamais été consulté sur la possibilité même de fermeture par le gouvernement de la Région bruxelloise, ce que nous regrettons vivement », explique Pieter Van der Gheynst, directeur de Brussels Museums. A l’avenir, il est indispensable d’organiser cette concertation en toute transparence, par exemple via une cellule de crise régionale avec une représentation du secteur culturel.

Au regard de la situation dans laquelle se trouvent les musées depuis mars et des protocoles très stricts mis en place dès leur réouverture en mai, le sentiment de détresse du secteur est immense. La santé des visiteurs et des employés des musées est une priorité pour nous tous et la mise en œuvre des nombreux protocoles sanitaires s’est toujours faite sans attendre et avec la plus grande précaution. Au vu du respect des mesures déjà appliquées depuis des mois (distance entre visiteurs, port du masque, réservation selon des jauges de visiteurs restreintes, nombre de visiteurs total admis, mesures d’hygiène) et de la fermeture supplémentaire de l’horeca depuis peu dans ces lieux, rien ne démontre à ce jour que les musées représentent un cluster de propagation du virus significatif.

Les musées de Bruxelles souhaitent pouvoir reprendre leurs activités dès qu’un assouplissement des mesures sera envisagé en se basant sur les protocoles existants dont l’exemplarité avait été largement soulignée par les autorités politiques et les experts médicaux. Au début du mois d’octobre, le succès de notre évènement petit-format COME♡BACK, spécifiquement conçu dans le respect des mesures sanitaires dans 41 musées, en est un exemple concret. Il nous semble essentiel de souligner l’importance des lieux culturels dans cette période où le plaisir, l’évasion ou la contemplation sont si nécessaires... Quand on oublie la culture, c’est également la santé mentale de notre population qu’on met de côté.

De surcroit, nous devons aussi rappeler le poids économique des « industries culturelles et créatives » à Bruxelles qui emploient des milliers de personnes et sont un moteur économique énorme pour la Région. Fermer les musées, c’est mettre un nombre important de travailleurs et d’artistes dans une difficulté économique importante. A l’instar des mesures prévues pour le secteur marchand, nous plaidons à nouveau pour un soutien financier adéquat au secteur culturel dans son ensemble pour qui les recettes propres, aujourd’hui coupées nettes, restent cruciales au maintien de ses activités. N'oublions pas que de nombreux musées ont ouvert leurs portes à perte ces derniers mois, compte tenu de la baisse du nombre de visiteurs et de l'augmentation des coûts. Cela veut dire que pour beaucoup à l’heure actuelle, la situation devient progressivement intenable.