5 expositions 2018 attendues avec impatience à Bruxelles

Besoin de sortir de l'ordinaire ou d'un petit coin de rêve éveillé ? On est là pour vous sélectionner 5 expos au hasard parmi notre beau calendrier 2018.

  • Fernand Léger, Le Beau est Partout

BOZAR consacre une rétrospective à ce géant du vingtième siècle inspiré par l'architecture et les nouvelles formes de communication graphique. Fernand Léger, à peine l'un des artistes les plus connus de l'Art Moderne, nous fait la promesse trouver la beauté en toutes choses. 

  • Panorama de la BD Chinoise

"Monsieur Wang, le premier héros récurrent de la BD chinoise, est apparu en 1929, la même année que Tintin". Si c'est un signe, le Centre Belge de la Bande Dessinée pourrait bien tenir la meilleur expo à raconter de la saison grâce à la diversité de la BD Chinoise.

  • Collecteur de traces + Humeurs Contestataires

Une double expo prend d'assaut les égouts de Bruxelles (soit 350km d'espace à s'approprier). Alors qu'est-ce qui pourrait être plus excitant que les graffitis découverts dans les toilettes publiques et le street art des ramifications souterraines ? On sait, participer vous aussi à l'expo du Musée des Egouts : à vos toilettes et urinoirs locaux. 

  • Eyes Wild Open 

La nouvelle expo du Botanique Eyes Wild Open fait la part belle à la photographie d'intuition, parfois abrupte et transgressive, au travers de plusieurs générations de photographes célèbres. 

  • Sophie Podolski

L'artiste belge Sophie Podolski (1953-1974) a produit une oeuvre graphique remarquable liée au contexte de libération sexuelle, d'antipsychiatrie et de désenchantement de la jeunesse de son époque. Cette courte période de création est documentée pour la première fois au WIELS en filigrane de son seul livre intitulé Le pays où tout est permis, 1972.