10 raisons essentielles de profiter des Nocturnes des Musées 2018

Entre septembre et décembre, 73 musées de Bruxelles vous font jouer les oiseaux de nuits.

Tous les jeudis soirs du 13 septembre au 6 décembre, au moins 5 musées vous accueillent de 17h à 22h, histoire de vous mettre quelques étoiles dans les yeux avant d’aller dormir. Au programme : nouvelles expos, nouveau Nocturnes PASS, ateliers, musique, apéro et visites guidées uniques vous dévoilent Bruxelles comme ville de quartiers et trésors insoupçonnés, le tout à un prix éternellement abordable. Voici 10 manières d’en profiter à fond !

1. DÉCOUVRIR DE NOUVELLES ADRESSES

On parie que vous ne connaissez pas la moitié des lieux qui ouvrent leurs portes durant les nocturnes ! D’ailleurs, chaque année, de nouveaux musées et centres d’art sont de la partie. Cette année, le Kanal – Centre Pompidou, le MoMuse (Musée communal de Molenbeek-Saint-Jean) et le Musée de la Banque Nationale s’ajoutent à une programmation idéalement pensée par quartier bruxellois.

2. S’ÉVADER

Au-delà des frontières à la Fondation Boghossian, dans les bas-fonds de la ville ou pour une ballade en tram ponctuée de pole dancing, l’évasion dans le réel ou l’imaginaire se trouve au musée.

3. PROFITER TOUTE LA SAISON DU NOCTURNES PASS

Une entrée aux nocturnes coûte 4€ (standard) ou 2€ (-26 ans), peu pour certains. On a tout de même décidé pour la toute première fois cette saison, de lancer un Nocturnes PASS à tarif encore réduit ! Il permet de visiter 5 musées au choix pendant toute la durée des Nocturnes ou au cours d’une même soirée pour 16€ (standard) ou 8€ (-26). Remerciez-nous plus tard !

4. S’IMMISCER UN INSTANT DANS LA VIE DES AUTRES

Fondamentalement, les musées racontent des histoires ou vous invitent à vous en raconter à vous-mêmes ! Rencontrer Amy Winehouse dans un portrait de famille, s’introduire dans la maison et l’esprit de Magritte ou vous mettre dans la peau d’un architecte-urbaniste à Bruxelles : rien n’est interdit !

5. VOIR LES EXPOS IMMANQUABLES DE LA SAISON

Plutôt grand public ou tout à fait obscures, les expos d’automne sont accessibles durant les Nocturnes. De toutes les couleurs au Botanique, vrais bisounours aux Sciences Naturelles, Bande Dessinée et Illustration alternative à la Wittockiana, Dress Code des Incas au Musée Art & Histoire ou ExpoPorno lucide et sans tabou à la Salle Allende de l’ULB. De l’actu culturelle brûlante !

6. SE FAUFILER DERRIÈRE LES PORTES CLOSES… ET APRÈS 17H !

Ce n’est pas tous les jours que le Palais d’Egmont, la Maison Cauchie, les Arbalétriers ou le Musée Schaerbeekois de la Bière(hic) sont facilement accessibles ! En plus, les nocturnes se déroulent de 17h à 22h, pratique si vous êtes occupés la semaine ou le weekend !

7. PRENDRE LES PHOTOS LES PLUS INCROYABLES

Au cas où ça ne serait pas une évidence, les musées sont plutôt majestueux dans la nuit, ce qui vous garantit des photos de rêve à partager avidement avec vos potes ou sur Instagram (de préférence avec notre hashtag #brusselsmuseums ;-)). Maison Horta, WIELS, Jardin Botanique de Meise, Basilique Nationale de Koekelberg ou ateliers de la Monnaie : il y a vraiment de quoi faire avec 73 musées !

8. BIEN DÉMARRER VOTRE SOIRÉE OU… VOTRE WEEK-END

Soyons sérieux un instant, pour la plupart d’entre nous, jeudi, c’est presque le week-end et les nocturnes sont juste la sortie parfaite pour rompre avec la routine. Pour les plus ambitieux, c’est aussi une bonne façon de lancer une soirée qui doit se poursuivre ailleurs (on vous voit venir).

9. ADOUCIR VOTRE BLUES DE L’AUTOMNE

Terrasses et apéritifs estivaux sont peut-être déjà dans les mémoires mais la douce atmosphère des nocturnes (et cet éventuel verre au musée) prolongent un peu votre été !

10. FAIRE DES RENCONTRES DU TROISIÈME TYPE

Et si, le temps d’une soirée, vous pouviez à la fois éblouir l’objet de votre affection, convaincre vos amis de la cool-itude des musées, rencontrer des personnes sur la même longueur d’onde ou apprendre à apprécier le plus ennuyeux de vos collègues ? On n’essaie pas de vous vendre du rêve mais ces théories ont maintes fois été testées et approuvées.

Dernier détail, ne manquez pas le vernissage gratuit des Nocturnes qui se déroulera le jeudi 13.09 au Musée Juif de Belgique et au Palais d’Egmont avec un village des musées place du Grand Sablon !