10 musées pour enfin comprendre Bruxelles

Bruxelles est la capitale de l’Europe et donc une destination inévitable pour les habitants issus de tout type d’immigration, en provenance du monde entier. Bien que les Bruxellois – et par extension, les Belges- soient réputés pour leur convivialité, s’ajuster à leur histoire est parfois complexe. En guise d’introduction à leur style de vie parfois étrange, compliqué et souvent exubérant, on vous conseille ces huit musées pour le moins évocateurs.

Musée Belvue

Le toujours pertinent BELvue, situé dans un ancien hôtel fréquenté autrefois par la crème de l’Europe, réalise l’impossible : contenir la Belgique en une exposition. Tout ce qui caractérise la Belgique depuis son indépendance en 1830 est ici dépoussiéré dans toutes les langues officielles du pays, de même qu’en anglais. Vous vous y sentirez comme un puur belge dans toute sa diversité et comme il se situe en pleine Place Royale, la route vers un tas d’autres musées y est toute tracée. 

Parlamentarium

Au cœur du quartier européen, le Parlamentarium se consacre à l’histoire de l’Union Européenne, un musée incontournable pour quiconque souhaite comprendre Bruxelles (dans la mesure du possible, bien entendu). Dans le bâtiment Willy Brandt où le musée a ses quartiers, la complexité de l’intégration européenne prend tout son sens, et ce de A à Z dans toutes les langues de l’union. 

Musée Fin-de-Siècle 

Assez d’histoire politique et d’enchevêtrement institutionnel : c’est le moment de s’aérer l’esprit et le Musée Fin-de-Siècle respire, outre le travail et la sueur, la joie de vivre ! La période Fin-de-Siècle s’illustre dans les associations d’artistes progressistes comme la Société Libre des Beaux-ArtsLes XX ou La Libre Esthétique. Avec des chefs-d’œuvre des Fernand Khnopff et Léon Spilliaert, ce musée est l’un des âges d’or de l’art belge. 

Musée de la Ville de Bruxelles et GardeRobe MannekenPis

Nouveau à Bruxelles ? L’une de vos premières haltes sera sans doute la Grand Place. Et tant que vous y êtes, faites un tour par le Musée de la Ville de Bruxelles. Vous le reconnaîtrez par sa façade néo-gothique et pourrez y découvrir, outre le vrai Manneken Pis par Jérôme Duquesnoy, un ensemble d’artefacts et de vestiges racontant la riche histoire de la capitale belge. Une petite dose d’absurdité à la belge ? La GardeRobe MannekenPis détient l’ensemble des costumes les plus glamour de notre petit emblème national.

Musée bruxellois de la Gueuze

On ne peut plus tourner autour du pot, il est temps de parler de bière. Et pas de n’importe laquelle : la gueuze. Rien de plus authentique que la gueuze lambic de la Brasserie Cantillon. Paul Cantillon a fondé sa brasserie en 1900 et celle-ci est toujours dirigée par ses fiers descendants. Il est évident que vous la visiterez principalement pour son goût doré d’houblon mais la visite du musée vous apprendra sans doute davantage à le savourer autrement. 

Belgian Chocolate Village & Choco-Story Brussels

De la bière au chocolat, un petit pas pour le belge moyen. Et pas de secret dans le fait qu’on apprécie sa diversité, il est donc peu surprenant que Bruxelles ne compte pas un, mais deux musées liés à cette denrée délicieuse. On vous indique ici le Belgian Chocolate Village pour connaître le CV complet de la praline, origines, histoire, usages et conseils de dégustation mais Choco-Story Brussels n’est évidemment pas en reste. Allez, cédez à la tentation. 

Experience.Brussels

Même les plus enracinés des Brusseleirs apprendraient de leur capitale en visitant Experience.Brussels. Ce musée, comme son nom l’indique, mise sur l’expérience de Bruxelles, de ses odeurs insoupçonnées à ses saveurs oubliées en passant par ses couleurs étonnantes. En bref, tous les coins de Bruxelles passés au peigne fin. Après être passé par ici, deux options : soit vous rentrez chez vous en sachant tout sur Bruxelles, soit vous partez vous-même à l’assaut du bouillonnement de la ville.  

La Fonderie

Dans les locaux de l’ancienne Société des Bronzes, la Fonderie étaye de manière accessible l’histoire industrielle et du travail à Bruxelles. Situé près du canal de Bruxelles à Molenbeek, le musée montre bien pourquoi cette dernière était autrefois surnommée la Manchester belge. C’est là-même qu’il s’emploie à illustrer le dur labeur et les changements sociaux continus traversés par Bruxelles et la Belgique, tout en offrant à ses visiteurs un oasis au milieu de la ville.