Resistance

Expositions Art, Bruxelles, Histoire & Archéologie > CENTRALE for contemporary art

Dans le cadre de 2018, année de la Contestation, la Ville de Bruxelles célèbre le cinquantenaire de 1968, période de rupture semée de multiples défis et année emblématique pour l’art et la société. À cette occasion, la CENTRALE propose un projet ambitieux intitulé RESISTANCE.

EXPO

Vaste exposition et plateforme d’actions et de réflexions, RESISTANCE explore à travers une approche thématique la manière dont la contestation et la résistance s’inscrivent dans le corps des œuvres d’art. En présentant un dialogue entre des œuvres historiques de 68 et des œuvres contemporaines d’artistes belges et internationaux, elle réfléchit cette formidable ouverture qui eut lieu autour de 68 et à laquelle l’art contemporain est toujours affilié.

En effet, de 1968 à 2018, certains artistes ont fait le choix de résister aux dictats du monde de l’art et de pointer les failles qui mettent en péril les fondements même de nos sociétés surmédiatisées. Et c’est bien au sein de ces multiples résistances inscrites dans les œuvres, que l’art puise (paradoxalement) toute sa force.

RESISTANCE met ainsi en lumière des œuvres issues d’une pratique relationnelle élargie au monde, usant de matériaux et médias non conventionnels et animées par un éminent désir d’action au sein de la collectivité. Une pratique fondée sur des convictions profondes qui rejoignent des enjeux sociétaux majeurs tels que la liberté individuelle, le féminisme, la mondialisation, l’écologie.

Au cœur de cette exposition, le rôle de l’artiste se déploie comme acteur majeur d’une pensée révolutionnaire, entre résistance et contestation.

Commissaire : Maïté Vissault

OPEN ACADEMY

En parallèle à l’exposition, la CENTRALE se transforme en OPEN ACADEMY et accueille professeurs et étudiants de plusieurs écoles d’art bruxelloises, offrant ainsi une plateforme aux artistes, penseurs, étudiants et au public, en devenant lieu de débats et de rencontres pour explorer de manière critique les modèles de gouvernance politique, culturelle et pédagogique. Ceux-ci se replongeront dans les causes de la révolte étudiante et ouvrière de Mai 68 pour sonder la contestation présente et future. Présentée sous forme de laboratoire, cette OPEN ACADEMY rassemblera les traces du travail de prospection et les propositions artistiques des étudiants ainsi qu’un cycle de conférences, performances et projections.

Concept : Carine Fol en partenariat avec : ARBA / ISAC / CARE, La Cambre, LUCA School of Arts, RITCS